Journal de notre voyage au Kenya

Raquel Parra

Raquel Parra

16 août 2022

Voyage au Kenya 2021

En décembre dernier, nous nous sommes à nouveau rendus au Kenya afin de développer de nouveaux lots de café exclusifs avec les producteurs, grâce aux connaissances et à l’expérience dont nous disposons dans ce pays.

La première partie du voyage s’est concentrée sur la Région de culture du café de Nyeri, une région située entre le Mont Kenya et les Aberdare Ranges. Dans cette région, nous avons repris les relations et les partenariats avec KCCEPour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas cet acronyme, il signifie « .Kenya Cooperative Coffee Exporters », une coopérative fondée en 2009 et soutenue par le gouvernement pour répondre aux besoins des producteurs de café kenyans. d’avoir plus de contrôle sur la commercialisation de sa propre production afin d’obtenir des rendements nets plus élevés et de relever les différents défis auxquels le secteur du café est confronté en matière de production, de qualité, de commercialisation et de valeur ajoutée au café.

Mare Terra est très heureux d’avoir franchi cette nouvelle étape avec le KCCE. d’avoir franchi cette nouvelle étape avec le KCCE, car nous partageons la vision de l’autonomisation des producteurs et de leur dévouement. et leur dévouement a un grand engagement.

Pour la première fois à Nyeri, en collaboration avec KCCE, nous avons ajouté de nouveaux cafés de stations de lavage. Ces stations de lavage (appelées localement « usines ») sont organisées au sein de coopératives membres de KCCE. E Dans deux usines, nous avons développé nos expériences naturelles avec la fermentation anaérobie et la technique de séchage « sac de couchage » en répétant le processus que nous avions déjà réalisé à Murang’a et Kiambu.C’est la première année que nous réalisons des processus expérimentaux dans des coopératives au Kenya. Jusqu’à présent, nous ne les avions réalisés que dans de petites exploitations.

Nous ne pourrions pas être plus heureux des résultats des lots ! Il s’agit de lots stables et très propres et les agriculteurs sont très enthousiastes car ce type de café crée une nouvelle niche de marché pour eux.

Cette fois, notre voyage à la recherche de nouveaux cafés nous a conduits pratiquement dans tout le pays. Après Nyeri, nous avons également visité les régions productrices de café de Kiambu, Machakos et Murang’a. Nous n’avons pas eu le temps de visiter Kericho et Nandi Hills, mais les coïncidences existent et nous expliquerons pourquoi plus tard 😉

Près de la ville de Gitwe, à Kiambu, nous avons de nombreux producteurs qui sont de vieux amis et voisins, parmi lesquels Paul Karani, producteur de la Al Minar qui sont sur le point d’arriver dans notre entrepôt. Paul est le voisin de Moses Kamura, notre producteur de Regulus de la Ferme Gifted, James Kamuri de la ferme Fram et Manasse Kibochi de la ferme Spikes vivent à proximité. Nous avons donc la chance de pouvoir leur rendre visite à tous, et de nous réunir pour organiser des conférences, faire le point avec nos collègues de la R&D sur les processus et techniques Mare Terra, partager et continuer à apprendre ensemble.

Les résultats des lots de cette région ne cessent de nous étonner année après année : des profils très bien définis, des cafés équilibrés parmi lesquels on peut trouver du miel, de la violette, de l’orange ou du vin rouge.

Lorsque nous avons visité la région de Machakos notre équipe de R&D a formé l’équipe de George Muia, propriétaire du domaine Oldonyo Sabuk, dirigée par le manager Anthony Mutiso. Les formations avec l’équipe se sont concentrées sur la création de lots et de miels naturels, la région ayant un grand potentiel pour produire de tels procédés en raison de son climat et de son altitude. Dous, à Mare Terra, sommes engagés dans cette région, La ferme d’Oldonyo est également récente et dispose d’une technologie avancée, ainsi que d’un système d’irrigation et d’autres avancées.

Dans la région de Kiambu, nous travaillons avec les producteurs Edwin et Mary, qui produisent notre Al Jabban AGACe couple de producteurs est voisin de la ferme Ibutiti avec laquelle nous travaillons déjà, nous les avons rencontrés par hasard lors d’une visite à Mercy Murathe et nous nous sommes rapidement enthousiasmés pour leurs lots. Edwin et Mary ont un coffeeshop à Nairobi où ils torréfient leur propre café !

La distance nous a limité et nous n’avons pas pu visiter la région de Kericho et Nandi Hills, où se trouve le producteur Rosebella, propriétaire du domaine Chepsangor. Ferme Chepsangor. Malgré tout, le premier test des cafés expérimentaux avec elle a été possible, une fois que Rosebella a visité Machakos et a fait un échange de formation et d’expériences avec l’équipe d’Oldonyo Sabuk. Et comme nous l’avons déjà dit, le destin a voulu que nous puissions enfin la rencontrer aux WOC de Milan en juin dernier, et voir que derrière ces grands terrains, il y a une femme forte, courageuse et très souriante, que nous reverrons certainement.

C’est la fin de notre carnet de voyage au Kenya, nous allons bientôt commencer à organiser les prochaines destinations et nous promettons de tout partager avec vous.

SUR L AUTEUR

raquel parra_mtc

Raquel Parra

Café Mare Terra

« Coordinateur de contenu ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.